samedi 7 avril 2018

"le portage, ce n'est pas pour moi. Moi, je porte à bras"

Un jour, à l'époque où j'organisais encore des concours de portage sur ma page Facebook de blog, alors que je procédais à la validation des particpations pour gagner une écharpe JPMBB, je suis tombée sur le mur d'une participante, qui partageait donc la photo de mon article/concours. Une de ses amies Fb lui disait en gros "ça ce n'est pas pour moi, moi je porte à bras".

Cette réflexion m'a fortement interpellée.

"le portage en écharpe, ce n'est pas pour moi, je préfère porter mon BB dans les bras".


Cette phrase dite par une maman faisait écho à deux conversations que j'avais eues coup sur coup le mois précédent avec deux autres mamans.

La première m'expliquait que le portage "ce n'était pas pour elle", qu'elle ne voulait pas privilégier un enfant au détriment d'un autre, m'expliquait aussi qu'en portant un enfant elle l'empêchait peut-être de développer sa motricité, sa curiosité, d'aller explorer son environnement. Elle me disait aussi qu'ayant mal au dos, elle ne se voyait pas porter , qu'elle allait avoir encore plus mal et que non, vraiment, elle préférait rester comme elle était maintenant et porter les enfants à bras, en cas de besoin. Même si c'est fatiguant. Mais que non, le sling et toutes ces écharpes, ce n'était pas pour elle.

Et pourtant...une simple photo et on comprend bien que ça serait utile, le portage, non ? (merci Bébé se porte bien)
C'est porter à bras qui est délétère, pas le contraire.

En fait, elle faisait des mamans porteuses des mamans "à part", et ne se sentait pas concernée.


L'autre maman portait tout le temps sa fille dans les bras. Sa fille qui pourtant allait avoir 3 ans et devait donc "faire son poids". Elle la portait car elle l'aimai , elle la portait pour l'avoir tout contre elle, pour la voir, la regarder, pour la câliner, pour échanger avec elle en ayant une proximité. Elle la portait lorsqu'elles se retrouvaient en fin de journée et lorsque quelqu'un venait frapper à la porte et qu'elles allaient voir qui était le visiteur.
Elle la portait lors de manifestations festives, lorsqu'il fallait rentrer vite car il pleuvait ou qu'il faisait froid, elle la portait lorsque la petite était fatiguée, lorsqu'elle avait peur..
portage sling neobulle neosling bebe
Elle la portait lorsqu'elles saluaient une autre personne et qu'elles échangeaient quelques mots de politesse ou de conversation.
Voilà, elle portait sa fille tout le temps, mais elle la portait à bras. Elle la calait sur sa hanche, et l'enveloppait de ses bras. Et ne comprenait ni ne voyait  en quoi un sling (une écharpe sans noeud, tenue par deux anneaux et permettant un portage asymétrique, sur la hanche notamment) ou une aide au portage lui rendraient service.




En fait, elle faisait des mamans porteuses des mamans "à part" et ne se sentait pas concernée.



Alors quand j'ai vu cette phrase une troisième fois prononcée, je me suis dit qu'il fallait que je l'écrive, cet article.

En effet, je n'arrive pas à comprendre comment certaines mamans peuvent ne pas se sentir concernées par le portage des enfants. Comment certaines mamans (et nounous) peuvent dire et sincèrement penser que ce n'est pas pour elles et qu'elles ne sont pas concernées. Pourquoi ?

Et bien parce que 100 %  des mamans et 100 % des nounous prennent les enfants dans les bras.

Un bébé pleure, on le prend dans les bras, face à soi ou couché sur son bras, on le prend et on le berce. Votre BB pleure parce qu'il a un rot coincé , vous le prenez contre vous et vous faites des petits mouvements pour essayer de le soulager, et l'inciter à roter. Vous savez, vous le prenez bien haut sur votre épaule, même que vous posez préalablement un bavoir ou un lange pour éviter la méga-tache de lait sur votre chemise.
Kermesse d'école, ballade qui s'éternise, rue avec trop de voitures, sortie d'école...
Un bébé touche à quelque chose et se fait mal, il pleure, on le prend dans les bras. Il chute, se blesse, se cogne, on le porte pour le consoler, on le soigne, on le re-porte, pour l'apaiser.
Vous rencontrez une copine dans la rue, vous commencez à papoter, votre bambin s'impatiente, tire sur votre main, veut partir, vous le prenez à bras, vous déhanchez, et hop vous le portez, et cela vous permet de le faire patienter un peu.
Les "non-porteuses" peuvent aussi porter mal le bébé, justement. C'est d'autant plus embêtant. Mais c'est un autre débat...

TOUTES les mamans que je connais portent leur enfant. TOUTES les nounous que je connais portent les enfants, parfois.

Toutes les employées de crèche aussi (souvenir pénible de 5/8 employées de crèche alignées pour assister à un spectacle de Noël, chacune, déhanchée, un bébé/bambin sur la hanche... et ma copine et moi portant nos bébés du même âge en sling)


Alors pourquoi, POURQUOI autant d'entre elles, non-porteuses, font-elles du portage un truc "à part" ? Pourquoi pensent-elles que ces moyens de portage ne les concernent pas ?

Je peux comprendre que les noeuds d'écharpe fassent peur, qu'ils rebutent, qu'ils dissuadent. J'ai plus d'une fois entendu des mamans/copines/collègues/relations me dire "oh c'est trop compliqué ces trucs". Je peux comprendre qu'une maman se sente "saucissonnée" dans un tissu de minimum 3m de long , ou qu'elle dise que ça colle ou qu'elle n'a pas envie d'avoir chaud.

wacotto, tube extensible
Je comprends complètement et c'est pour cela qu'il existe plein d'autres moyens de portage que la seule écharpe longue et "difficile à nouer". Que je les présente en atelier, et  à peu près partout où je vais et suis susceptible de rencontrer des parents /ass mat. Je fais la promotion du portage, et en sorte que chacun trouve ce qui lui convient le mieux.

tonga filet aide portage appoint coton pratique
tonga, un "filet"
siège de hanche
p4 ling ling d'amour porte-bébé tissu coton écharpe pas cher LLA bambin
P4 standard

Mais je ne comprends pas et ne comprendrai jamais qu'elles ne comprennent pas que le portage,

  • ça aide
  • ça donne deux bras de plus !
  • ça enlève le poids de bébé sur les bras
  • ça soulage le dos (et pas le contraire)
  • ça ne les catalogue pas "mère ci" ou "maman ça"
  • ça n'oblige pas à remplir un quota d'heures de portage
  • ça permet de s'occuper plus facilement de plusieurs enfants à la fois...c'est même à mon sens indispensable !
  • je vous parle même pas des jumeaux !
  • qu'en fait, toutes ces mamans/personnes qui disent que "le portage, ce n'est pas pour elles" ne savent pas ce qu'elles ratent et combien elles se simplifieraient la vie


Le portage, c'est se faciliter la vie !

Pourquoi repousser, rejeter quelque chose qui vous REND SERVICE (et Dieu sait combien les journées et les pensées d'une maman sont bien remplies !) ?!
onbu fidella portage babywearing twins babywearingtwins

Je rencontre de nouveaux (ou futurs) parents tous les jours ou presque, des nounous chaque semaine, des parents non-porteurs, des inconnus
Je parle du portage, par la démonstration ou des extraits de la vie quotidienne, j'explique joyeusement combien c'est pratique et propose d'essayer.
Mais maintenant si ça ne marche pas, si je vois une personne hermétique, fermée sceptique...Tant pis
On ne peut rien faire face à quelqu'un qui croit savoir et refuse d'avoir des informations.

Heureusement toutefois que ces sceptiques (que l'on rencontre dans chaque domaine de la vie) représentent une infime minorité de toutes les personnes à qui je parle ! ;-)
Ce serait déprimant et décourageant, sinon

Bref

VIVE LE PORTAGE !


p4 preschool porte-bébé pas cher bambins Ling ling d'amour LLA
p4 Preschool au parc d'attraction

vous voulez en savoir plus sur le portage ? Rv sur mon site www.aporteedeplume.fr ou ma page Facebook A portée de plume https://www.facebook.com/aporteedeplume/


vendredi 6 avril 2018

Le toucher sain et nourrissant sur bébé ....influence son ADN !

La quantité de proximité et de câlins entre les nouveaux-nés et leurs parents (et adultes prenant soin d'eux) peut affecter les enfants à un niveau moléculaire, un effet détectable 4 ans plus tard, selon les nouvelles recherches de l'Université de British Columbia et l'Institut BC Children's Hospital Research.


C'est une étude parue fin 2017 que j'ai découverte grâce à un article  paru dans le dernier numéro de Grandir Autrement.
"Holding infants – or not – can leave traces on their genes

Instructrice en massage bébé certifiée par l'AFMB, dès que l'on me parle de toucher, de peau à peau, de câlins, de proximité, ...forcément je tends l'oreille ou ouvre les yeux !
massage bébé toucher AFMB maman contact proximité maternage calin

Une étude a été menée par l'Université de British Columbia et l'Institut BC Children's Hospital Research..
Menée pendant 4 ans, elle impliquait  94 enfants  et leurs parents. Les chercheurs ont demandé aux parents de leur bébé âgé de 5 semaines de tenir un journal de la vie quotidienne du bébé (alimentation, pleurs, sommeil, ..) et de mentionner également tous les moments de proximité physique et câlins et soins qui impliquaient un contact corporel.
Lorsque les enfants ont eu 4 ans et demi, les chercheurs ont effectué un prélèvement buccal sur ces enfants.

Ils ont constaté une modification de la méthylation de leur ADN sur certains enfants. 

En effet, les enfants ayant reçu peu (ou moins) de contacts physiques avec leur parents ("low-contact parenting") avaient des cellules moins mûres qu'elles n'auraient dû l'être pour leur âge ("âge épigénétique"). Or des études récentes ont montré que ce décalage d'âge réel/ âge épigénétique a un impact sur la santé et le développement de l'enfant.

Il faudra voir les études ultérieures, mais l'épigénétique vient ici confirmer l'importance du toucher et les conséquences d'un manque de contact pour les bébés.. tel que cela avait déjà été démontré par les expériences de Harlow notamment, et l'incontournable livre d'Ashley Montagu.


Pour tout savoir sur cette étude, voici le lien de la publication du 27 novembre 2017 de l'UBC Faculty of Médicine
"Holding infants - or not- can leave traces on their genes"

suivez-moi sur ma page Facebook pro : A portée de plume

lundi 12 mars 2018

Test et avis sur le préformé Easy Feel Preschool, un porte-enfant géant !






J'ai découvert dernièrement une marque qui, après avoir conquis le reste du monde, arrive en Europe, la marque EASY FEEL.

Les porte-bébés Easy Feel sont fabriqués en Inde. La marque a été créée par Shikha Nitansh Garg, une maman inspirée par son fils, adepte avec son mari du maternage, des couches lavables, de l'allaitement, du cododo, du portage, soucieuse de l'environnement.. (tout nous, quoi !). L'aventure Easy Feel a commencé avec les couches lavables  et Shikha a souhaité offrir aux parents de son pays (d'abord) des porte-bébés physiologiques et fiables en terme de sécurité afin de ne pas faire prendre de risque ni aux mamans porteuses ni à leur bébé.

Easy Feel est membre de la fameuse organisation BCIA (Baby Carrier Industry Alliance), qui impose des conditions strictes de fabrication à ses membres.

Les porte-bébés Easy Feel sont intégralement conçus en tissu coton tissé main, (pour la petite histoire, la confection est éthique : c'est la propre mère de Shikha qui fabrique les porte-bébés, avec son équipe de couturiers) ils existent en 3 tailles :
  • standard
  • toddler 
  • preschool

Le format preschool, que j'ai reçu en avant-première en France, est prévu pour les enfants mesurant 95/100 cm au minimum, et dont le poids est compris entre 16 et 26 kg. Il permet de porter sur le ventre et sur le dos. Il est conforme aux normes de sécurité ASTM F2236-16a.

J'ai choisi le modèle Verdante, mais je vous avoue que le choix a été difficile, il y a des dizaines de coloris !

Le test a été fait avec ma fille de presque 5 ans qui mesure 1.10 m pour 19 kg , en portage dorsal.

Le Easy Feel preschool est conçu en coton Ikat, une technique particulière de tissage qui se maintient encore artisanalement dans certaines régions de l'Inde (pour ceux que cela intéresse, voici un lien explicatif très instructif).

La ceinture, les bretelles sont faits dans le même tissu que le dossier, on retrouve ce concept de "full conversion" chez certains modèles de Tula. Et ça fait classe !
Tandem Trouble

Le dossier du Easyfeel preschool


Le dossier du porte-bébé préformé Easy Feel Preschooler  est immense, il mesure :
  • 54 cm de largeur d'assise 
  • 57 cm de hauteur de dossier au centre (55 sur les bords)
ATTENTION : ces mesures sont faites porte-bambin à plat
En réalité, une fois que l'Easy Feel porte notre miss Koala, les dimensions sont de :

Easyfeel preschool dossier largeur assise grand préformé ssc toddler portage
  • 60 cm de largeur d'assise
  • 57 cm de hauteur
préformé Easyfeel assise largeur dossier géant preschool record

Des dimensions géantes !



Le Preschooler Easy feel va donc se placer en France en concurrent direct du P4 Preschool de Ling Ling d'amour. Il comporte cependant une différence notable : son dossier n'est pas réglable.


==> Il est donc vraiment important que votre enfant mesure au moins 95/100 cm (en moyenne 3 ans en France).

Le Easy Feel full buckle Preschooler est en effet un préformé à taille unique, prévu pour un certain gabarit (exposé juste un peu plus haut). C'est le cas du Manduca par exemple, et du Rose & Rebellion pour citer un préformé preschool....mais aussi de nombreux autres préformés, tous ceux de "première génération" en fait, les préformés réglables ne s'étant multipliés que ces dernières années.

Voici une photo comparative, à titre d'illustration, pour vous démontrer les dimensions record du Easy Feel preschool : ici le Beco toddler, mais j'ai fait aussi des photos avec le Kibi et le P4 preschool, qui sont tous plus petits ! (logique puisque le P4 preschool était déjà plus grand que tous les autres).

EasyFeel preschool vs Beco toddler



Le dossier est très souple, c'est très agréable sur le dos de l'enfant car ça épouse bien les formes et suit les contours.

J'adore les préformés en tissu  car c'est souple et léger, très malléable et confortable par conséquent. Ce tissu est fait main, le coton Ikat est doux, respirant, léger... mais solide à la fois ! D'ailleurs plusieurs couches de tissu constituent le dossier du Easy Feel ssc.

En parlant de confort, il y a du rembourrage important  sur les bords du tablier, là où se posent les cuisses de votre enfant : un détail INDISPENSABLE à mes yeux dès que bébé prend du poids. Cela évite ainsi de lui cisailler sous les cuisses. Encore plus indispensable lorsque le temps de portage est long.
Celui du Easy Feel Preschool est d'une épaisseur de dingue ! Plus rembourré que tous les autres préformés, comparable au Tula toddler mais en mieux (et bien plus ferme que l'Isara ). Il est inégalé et mesure 5 cm de large pour 23 cm de hauteur.... et 3 cm d'épaisseur au moins.


Easyfeel preschool préformé fullbuckle avis capuche bambin
Quand votre grand bambin s'endort, ou s'il y a du vent, etc, une capuche fait son apparition. Du même coloris que le porte-bébé, elle mesure 29 cm de largeur, jusqu'à 47 cm de hauteur.
Elle s'accroche aux bretelles avec de longs lacets . Quand vous ne l'utilisez pas, elle se fait toute discrète en se rangeant dans sa petite fente, en haut du dossier.
Du tissu et rien que du tissu, de haut en bas !

Les bretelles du porte-enfant Easy Feel preschool

Les bretelles du Easy Feel Preschooler sont pensées pour un confort et une praticité optimaux :
  • double sens de réglage des bretelles, pour pouvoir tirer dans le bon sens et sans difficulté que l'on soit en portage ventral ou dorsal. Quelle praticité !
  • boucle de serrage au niveau des épaules (en haut des bretelles )  : le petit détail que j'aime, que l'on retrouve dans beaucoup de préformés (Manduca, Kibi, Buzzidil et Beco toddler dont j'ai publié le test récemment). Cette petite boucle permet bien sûr de réduire la longueur totale de bretelle, mais aussi d'écarter plus ou moins le haut du corps de votre enfant, ce qui peut être pratique pour allaiter (oui, on allaite parfois longtemps ;) ), mais aussi tout simplement pour laisser plus de liberté de mouvement à votre enfant.
  • épaisseur XXL : 3.5 cm au moins !

Les dimensions sont les suivantes :

En serrant la sangle (le "PFA" personal fit adjuster) sur l'épaule, vous pouvez raccourcir la bretelle de 15 cm, ce qui donne une longueur minimale de 35 cm (30 réellement car le tissu passe sous la sangle).
Puis la sangle de bretelle peut se dérouler pour atteindre 98 cm de longueur maximale.
Le rembourrage des bretelles en lui-même mesure 50 cm de long pour 9 cm de large et 3.5 cm d'épaisseur.
porte-bébé Easy Feel Preschool bretelles épaisses  portage confort poids enfant



Donc les bretelles du Easy Feel preschool peuvent être réglées de 30 à 98 cm de long.


Les bretelles sont courbées pour s'adapter à la forme de l'épaule. Leur rembourrage arrive pile où il faut pour ne pas gêner sous le bras.

La ceinture du porte-bébé Easyfeel preschooler


La ceinture est bien rembourrée, ferme et large pour une bonne répartition du poids de l'enfant sur le bassin. Cette fermeté garantit aussi que la ceinture ne va pas "plier" sous le poids de votre enfant (se place à 90 °), qu'elle va rester bien collée à votre tronc. Vous pouvez la placer un peu où vous voulez en hauteur : autour de la taille, plus bas sur les crêtes de hanche..c'est à vous de voir. La morphologie joue beaucoup pour le choix de la hauteur de ceinture, qui vous est propre.
La ceinture comporte deux lignes de séparation : elle reste entière, mais peut se plier à ces endroits : c'est pratique pour replier et ranger votre préformé, et cela rend aussi l'Easy feel moins encombrant.
Les piqûres de couture sont très soignées et il y a d'ailleurs des renforts de couture aux points fondamentaux, pour garantir une tenue infaillible du tissu .

La ceinture comporte une poche en son centre, bien pratique pour ranger clés ou petits objets, et à portée de main en cas de portage ventral. On retrouve aussi cette poche sur le Boba par exemple.
Et là elle est sur le côté, ce qui permet d'y accéder en portage dorsal, ce qui n'est pas possible avec une poche placée au centre !
La ceinture est légèrement incurvée mais la partie "en face de vous" (ou dos à vous) est plutôt horizontale. Ce sont les bords qui remontent (voir photo récapitulative à la fin du test). Le rembourrage atteint 81 cm de longueur pour 15 cm de large.


Ensuite, la sangle de ceinture permet de moduler le tour de taille de 81 à 150 cm.
La boucle de ceinture se ferme à gauche, sur le tissu. Elle comporte un élastique de sécurité. Easy Feel a en effet fait de la sécurité son leitmotiv numéro 1.

Il y a plein de coloris, le choix fut très difficile ! Les quelques modèles de type "écossais" sont, eux, en coton twill.

Le porte-bébé est livré avec son sac de transport (type sac marin) et sa notice papier.

Mes sensations, mon avis sur le porte-bébé Easyfeel preschooler

Si je devais qualifier le porte-bébé Easy Feel Preschool en un seul mot, je dirais..... générosité !

J'aime beaucoup de choses dans ce porte-bambin, mais ce que je préfère, ce sont les bretelles..elles sont démentes !
Leur moelleux est super super appréciable. Croyez-moi, lorsque vous devez porter un enfant de + de 15 kg, vous avez besoin que les bretelles "fassent le job", et en l'occurrence , elles sont exactement comme elles doivent être :
  • Très épaisses, généreusement rembourrées
  • Moelleuses mais pas fermes, pour éviter un contact dur qui créerait un point de tension avec le temps (de portage).
  • J'appelle ça des "bretelles chamallow", ...elles sont vraiment parfaites



Le rembourrage (en plus ferme) se retrouve aussi sous les cuisses de ma fille et elle adore ça, elle est à l'aise, c'est très confortable ! D'ailleurs elle ne se prive pas de s'appuyer dessus pour "sauter", ça ne lui fait jamais mal ! Ce rembourrage rend l'assise extrêmement moelleuse et les appuis très confortables pour ma grande portée !


J'aime aussi la solidité qui émane du porte-bébé Easy Feel :
  • doubles coutures partout
  • carrés et croix pour relier les tissus,  (la fameuse "X-box")
  • ceinture très épaisse (on le sent en particulier en saisissant le bord qui comporte la boucle de ceinture).

Le dossier de l'Easy Feel comporte deux grandes pinces à sa base, ce qui permet à l'enfant, quand il s'assied dedans, d'être en "assise profonde"... Position physiologique toujours toujours garantie, même lorsque le préformé sera un peu trop petit !  Jambes écartées "en M", fesses en arrière.. le bassin n'est pas plaqué, au contraire. C'est très confortable pour votre enfant, il se sent incroyablement bien soutenu, comme dans un hamac ;-).

60 cm de largeur d'assise, c'est un record en France !


easyfeel preschool babycarrier fullbuckle portage préformé géant bambin porte-bébé

J'aime aussi la simplicité du porte-bébé Easyfeel.

Hormis la petite boucle de serrage du haut, qui est optionnelle, il suffit en effet de tirer sur la sangle des bretelles pour ajuster le porte-bébé à sa taille, et c'est parti pour un tour ! Bien sûr, les réglages sont moins fins pour le porteur qu'un Buzzidil ou un Manduca,..mais en même temps, avec un enfant qui a déjà 3 ans généralement, je trouve que c'est bien de privilégier la simplicité, synonyme de...rapidité !
Je trouve qu'il est important que ce soit rapidement le porte-"bébé" et non plus nos bras qui portent et soutiennent notre enfant le temps que l'on ajuste les bretelles et que l'on entre en phase "portage". Un préformé est tout de même fait pour être installé plus rapidement qu'une écharpe, un meï-taï, et j'aime donc le fait qu'il n'y ait qu'à tirer sur les bretelles pour serrer sans penser à 3 points de réglage différents. On porte quand même de 20 à 26 kg en moyenne avec ce porte-bambin Easy Feel preschool. (même si bien sûr, un préformé multi-réglable a cet avantage indéniable du réglage sur-mesure... :-) )
Pour des raisons similaires, je n'ai pas fait de test en portage ventral : je ne suis tout simplement plus capable de porter ma puce de quasi 20 kg devant, même en préformé. Je ne pense pas que ce gabarit de porte-bébé soit beaucoup utilisé en portage ventral...(pensez à vos lombaires !).


Le dossier du Easy Feel preschool dépasse de loin tous les autres porte-bébés du marché français en terme de dimensions.

Cela me fait bizarre de voir la nuque de ma fille de presque 5 ans recouverte de tissu :-)
C'est là qu'on voit qu'effectivement, l'Easy Feel format preschool est Vraiment réservé aux enfants dépassant 95 cm sinon, enfouissement garanti. Cela peut gêner aussi un peu les enfants qui mettent systématiquement les bras dehors car le tablier va leur arriver sous les aisselles. Néanmoins vous trouverez vos réglages pour que cela soit possible et faites confiance à votre enfant, il saura s'adapter aussi ;-) .

Si votre enfant est moins grand, soit vous optez pour le format toddler, soit vous patientez un peu pour vous offrir le format preschool . Dans les deux cas, votre choix sera vite rentabilisé car vous porterez confortablement, sans sentir (tout) le poids de votre enfant !

(et puis je vous l'ai déjà dit, ce n'est pas parce que votre enfant "est grand" qu'il n'aura plus jamais besoin d'être porté. Valable à 3 ans comme à 5, en foire de printemps, en randonnée, pour un enfant qui "couve un truc", qui a eu peur d'un chien dans la rue, pour les ronces qui encombrent le chemin, un enfant pétri par le froid qui ne veut plus avancer ..(ça sent le vécu)).

Outre l'adhésion de la marque à l'organisation BCIA (comme Tula par exemple) , les porte-bébés Easy Feel sont conformes aux contrôles qualité CPSIA (The Consumer Product Safety Improvement Act) , un gage de qualité et d'exigence supplémentaire !

Voici la photo récapitulative des dimensions et caractéristiques du porte-enfant Easy Feel Preschool :

porte-enfant Easyfeel preschool record portage assise large bambin préformé babycarrier

EDIT 5 avril 2018 : très bonne nouvelle, comme je m'y attendais, la marque Easy feel est désormais commercialisée en France grâce à la boutique BEBELUGA, vous pourrez y trouver les préformés Easy feel en différentes tailles comme présentées plus haut. 

N'hésitez pas à demander à votre monitrice/moniteur de portage s'il a ce porte-enfant dans sa porte-bébéthèque , plusieurs s'en sont équipés, et sinon, montrez lui ce test ;-).




Plus d'infos sur le portage sur ma page Facebook pro : A portée de plume

samedi 3 mars 2018

Grandir Autrement, num. 69 : Animal, moi ?

Cette semaine est sorti le dernier numéro de Grandir Autrement, le magazine de l'éco-parentalité
Vous le savez, c'est ma revue fétiche, ma revue doudou !

grandir autrement revue alternative parentalité écologie nature naissance allaitement animaux végétarien

Le Gros dossier du numéro 69 s'intitule "Animal, moi ?" 

Il évoque, entre autres, la relation dominant-dominé que l'on entretient avec les animaux, souvent, la similitude qu'il existe entre les animaux et nous (porter, allaiter ..). La conscience et la sensibilité des animaux, ...manger de la viande, avoir un animal de compagnie, s'inspirer des animaux...Etc

Voici le sommaire des autres articles (avec mes annotations entre parenthèses)



Grandir au quotidien
Grandir futé : Portrait de père : Pierrick Destraz : véganisme, rock'n roll et bienveillance éducative (fils d'Henri Dès !)Lire et grandir : Sélection de la rédaction
Des lectures qui inspirent notre maternage :
Philosopher et méditer avec les enfants, Frédéric Lenoir (ici on fait de plus en plus de relaxation avec les enfants... de par mon activité professionnelle mais aussi grâce au livre/Cd "calme et attentif comme une grenouille" que je ne peux que vous conseiller vivement.  Et mon Grand initie sa petite sœur à la méditation)


Naître parents
Naissance : Un tournant dans l'histoire de la fonction maternelle : par Michel ODENT (dont j'ai eu la chance d'assister à l'une de ses conférences à Nancy cet hiver - quel honneur - grâce à la maison de naissance Un nid pour naître)
Petits arrangements avec la nature : Choisir de faire garder son enfant… ou pas ! (1er article que j'ai lu...! Pour ma part j'ai vu dans mon congé parental et encore plus dans mon après-congé parental comme un acte militant : rester avec son enfant à la maison au 21è siècle, ce n'est pas une "chance", c'est un choix, un choix à contre-courant)
Chroniques parentales : Un câlin dans la tempête (quand notre enfant nous fait dépasser notre seuil de tolérance, d'amour, d'empathie, et que l'on ressent colère, tristesse, découragement, fatigue.. un câlin est plus que jamais nécessaire..mais si difficile à donner alors)

Grandir et s'éveiller
Éducation : Encourager les enfants à contribuer à la maison (sujet hyper important que je vais faire lire à Papa Clyde car nous avons des visions divergentes)
Chroniques d'une parentalité sans violence : Les mères sont partout les mêmes (je vais diffuser des infos à ce sujet)Vu par les enfants : Maman, je peux avoir un animal ?Éducation non-violente en pratique : Il parle en pleurant (article qui fait écho à celui du câlin dans la tempête, et dans lequel j'ai cherché une aide pour miss koala qui en ce moment est comme ça. Demande d'attention, je crois. La petite dernière, qui est sans doute la plus gâtée, est aussi celle qui se sent le moins écoutée, je crois, comme invisible parfois. Pas facile finalement de faire sa place entre deux ados ! )

Grandir ensemble
Grandir sur Terre : Respect de la physiologie : plantes et humains, même combat

Grandir sainement : Soigner les maladies, oui… mais pas toutes !
Grandir sainement : Adopter le rythme de son cycle*
Zoom produit nature : Soulager le corps et l'esprit avec les fleurs de Bach

Grandir en savourant

Zoom aliment : L'ail

Fines bouches :
Recettes végétariennes


Comme dans un tas d'autres revues ou sites web en ce moment, l'article "adopter le rythme de son cycle" * est consacré aux 4 phases du cycle de la femme, c'est intéressant car je lis plusieurs façons de le voir: saisons, phases de la lune, image du surf ("Kiffe ton cycle" de Gaëlle Baldassari) et ici éléments de la Terre) et cet article m'intéresse d'autant plus qu'il y a encore quelques mois, je ne m'intéressais pas du tout à tout cela... Alors qu'en fait, comme femme, on se doit d'être à l'écoute de son corps et bien sûr, les hormones influencent notre énergie, notre façon d'être, nos émotions.. C'est tellement évident quand on y pense ! 
Bref, je vais le lire attentivement. Vous pouvez voir des publications partout à ce sujet en ce moment. 

J'ai eu le plaisir (merci les vacances) de pouvoir lire à peu près l'ensemble du numéro en une seule fois... 
Cela m'a donné envie aussi de ré-écrire pour eux, afin d'inspirer les parents à mon tour et partager des sujets parfois atypiques (mais tout à fait dans la ligne éditoriale de Grandir Autrement, justement !)

Une revue toujours aussi nourrissante, riche, inspirante, .. qui me conforte, chaque fois et depuis presque 10 ans, dans mes convictions et mon chemin de parent : merci d'exister, Grandir Autrement !

Pour découvrir à votre tour Grandir Autrement, vous pouvez

  •  commander le numéro à l'unité, en format papier et/puis en format pdf
  • vous abonner pour 3 numéros (abonnement "découverte")
  •  vous abonner pour un an, avec ou sans hors-série
L'équipe de Grandir Autrement nous offre aussi la chance de pouvoir lire beaucoup d'articles en ligne, l'occasion de rattraper un numéro raté, d'enrichir sa culture ou son point de vue sur un sujet, ou tout simplement, de vous faire une idée du contenu et de la "philosophie" de la revue... ;)

Et si sortir des sentiers battus vous attire, ou que vous y êtes déjà, sachez qu'il existe d'autres revues alternatives auxquelles vous pouvez vous abonner

revues alternatives abonnement  kaizen salamandre autrement écologie

N'hésitez pas à aller voir du côté de la (petite) Salamandre, une délicieuse revue pour faire découvrir la nature aux enfants et les accompagner dans leurs explorations ;-)